Dans la capitale du Boundou l’attraction reste forcément le nouveau camp militaire qui vient d’y être érigé. Le président Macky Sall en personne est venu à Goudiry procéder à son inauguration, en présence du ministre des forces armées, Sidiki Kaba et du président du Conseil départemental de Goudiry, Djimo Souaré. 

Dans son adresse Macky Sall a souligné l’importance de la position géographique de Goudiry. Ce qui fait au chef de l’Etat, « Il nous incombe d’anticiper et de veiller pour la préservation d’un environnement de paix et de sécurité, gage de la quiétude nécessaire au développement économique et social de notre pays. Le choix de Goudiry n’est pas fortuit. Plus vaste département du Sénégal, cette localité est à la confluence du chemin de fer et de la route nationale numéro 1 qui relient Tambacounda au poste frontalier de Kidira. Le redéploiement de nos forces au plus près des frontières permet dès lors d’adopter une posture d’anticipation et de veille face aux menaces multiformes induites par les groupes armés terroristes et la criminalité transfrontalière organisée ». Tout ce dispositif selon les termes de Macky Sall, « permettra de renforcer la sécurité sur l’axe Tambacounda-Kidira. De plus, dans le cadre de la coopération opérationnelle, fidèle à notre politique de bon voisinage, l’unité déployée à Goudiry pourra mieux opérer avec les forces de défense et de sécurité des pays limitrophes pour juguler les trafics transfrontaliers, à travers l’organisation d’activités conjointes ou combinées ».

Parlant au nom des populations de son département en sa qualité de président du Conseil départemental, Djimo Souaré a souligné le caractère important de ce camp militaire pour la sécurisation des personnes et des biens. « Dans une vie d’un président de Conseil départemental, il est très rare d’inaugurer un camp militaire et de tenir un discours devant ces personnes qui symbolisent l’unité et la force de la Nation. Ce moment est de ceux qui marque l’histoire d’une collectivité et je mesure l’honneur qui a été fait au département de Goudiry », s’est –il réjoui.

La capitale du Boundou se trouve à 65 kms de la frontière malienne. Dans le programme inaugural figure en bonne place la route Tambacounda –Goudiry-Kidira (184 kms). Au-delà de ces inaugurations, il est, à cet effet, prévu le lancement du plan spécial de désenclavement (PSD). Dont l’objectif premier est de sortir certaines zones du département de l’auberge. Ainsi le département de Goudiry bénéficiera dans ce cadre de 230 kms de routes et de pistes.

By Babou