Monrovia, la capitale Libérienne a abrité du 19 au 23 septembre 2022, la réunion annuelle du groupe de travail sur les femmes, les jeunes, la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest et au Sahel (GTFJPS-AOS). Une rencontre pendant laquelle une trentaine de jeunes et femmes de la sous-région ont été outillés pour la mise en œuvre effective des résolutions 1325 et 2250.

La rencontre s’est ouverte en présence du vice-ministre du genre, de l’enfance et de la protection sociale, Monsieur Parleh Harris, du coordinateur résident des Nations Unies au Libéria, Monsieur Niels Scott et de la représentante résidente de la Cedeao au Libéria, Madame Joséphine Nkrumah.

D’emblée, les officiels ont souligné la nécessité d’impliquer plus activement les jeunes dans la mobilisation pour la paix, tout en saluant les progrès du groupe de travail et sa volonté de renforcer ses capacités internes. Le groupe de travail femmes, jeunes, paix et sécurité en Afrique de l’Ouest et au Sahel (GTFJPS-AOS) est un outil de coordination pour la mise en œuvre des résolutions 1335 (2000) et 2015 (2015).

En outre, cette structure est une plate forme inclusive où femmes et jeunes deviennent des acteurs de la prévention des conflits et de consolidation de la paix, coordonnée par UNOWAS ET ONUFEMMES.

Au-delà, les membres du groupe de travail ont marqué de leur présence la célébration de la journée internationale de la paix (célébrée ce 21 septembre), organisée par le gouvernement Libérien. A terme, il a été souligné le rôle vital des femmes dans les efforts du Libéria en faveur de la paix.

By Babou